Consommez des produits de la mer de manière durable et responsable

Dans un monde où la surpêche est un problème majeur, il est essentiel d’apprendre à consommer les produits de la mer de manière durable et responsable. Voici quelques conseils pour vous aider à y parvenir tout en diversifiant votre assiette et en soutenant l’industrie de la pêche artisanale.

Réduisez votre consommation de poisson

La première étape vers une consommation responsable de poissons consiste à réduire la quantité que nous mangeons. Les poissons sont des animaux sauvages et fragiles, et nous avons la chance de vivre dans un pays où notre survie ne dépend pas de leur consommation. Privilégiez plutôt les protéines végétales et réduisez celles d’origine animale. Essayez également de ne pas remplacer le poisson par de la viande, qui contribue largement au changement climatique et à l’exploitation abusive de certaines espèces de poissons, utilisées notamment comme nourriture pour le bétail et l’aquaculture.

Faites attention aux méthodes de pêche

Si vous décidez de consommer moins de poisson, privilégiez ceux qui proviennent de méthodes de pêche vertueuses, car cela signifie également soutenir une industrie de la pêche plus artisanale. N’hésitez pas à poser des questions à votre poissonnier sur la méthode de pêche utilisée si vous en êtes incertain. Un peu d’information ne peut qu’être bénéfique.

À LIRE AUSSI :  Comment regarder TF1 en streaming hors de France ?

Diversifiez le contenu de votre assiette

Sortez des sentiers battus en intégrant dans votre alimentation d’autres espèces moins connues telles que le merlu, le lieu noir, le poivre bleu, l’anchois ou la sardine. Ces poissons sont non seulement riches en oméga-3, mais ils accumulent également moins de produits chimiques toxiques par rapport aux grands prédateurs tels que le thon ou les poissons des grands fonds.

Les labels à prendre avec des pincettes

  • Selon les recherches menées par BLOOM, aucun label prétendant garantir une pêche durable ne peut assurer que les poissons certifiés proviennent réellement de sources durables, sans parler de leurs vertus sociales et écologiques. Soyez donc prudent avec les labels.
  • Evitez les espèces problématiques : le thon en conserve, le saumon d’élevage et les crevettes tropicales présentent tous des inconvénients majeurs pour l’environnement et la santé.

Le thon, le saumon d’élevage et les crevettes : à consommer avec modération

Il est important d’être conscient des problèmes liés à la consommation de certaines espèces populaires. Par exemple :

  1. Le thon en conserve est associé à des risques pour la santé, notamment à cause de sa teneur en mercure, et contribue à l’appauvrissement et à la déstabilisation de certains pays du sud.
  2. Le saumon d’élevage est également controversé, car il est nourri de poissons comestibles comme les sardines, le hareng et les anchois. De plus, les fermes marines causent des dommages environnementaux importants, tels que l’accumulation d’excréments sous les cages et les mutations accélérées des agents pathogènes dans l’océan.
  3. Les crevettes d’élevage sont souvent produites dans des conditions sociales médiocres, mais certaines fermes, comme celles de Madagascar, offrent de meilleures conditions. Pensez donc à vous renseigner sur la provenance de vos crevettes avant de les consommer.
À LIRE AUSSI :  Optez pour Abeille Assurance : l'assurance de nouveaux services sans souci

Soutenez les initiatives durables dans l’industrie de la pêche

Enfin, n’hésitez pas à soutenir les entreprises qui s’engagent pour une pêche responsable et durable. Par exemple, MyFISH propose des produits frais de la mer provenant directement de partenaires pêcheurs locaux et attachés aux valeurs de respect de l’environnement, des ressources halieutiques et de l’égalité entre femmes et hommes dans les métiers de la pêche.

En appliquant ces conseils, il sera plus facile de consommer des produits de la mer de manière durable et responsable, tout en soutenant une industrie de la pêche plus locale et artisanale.

Laisser un commentaire