Le bonheur au travail : c’est possible ?

Imaginez un monde où tous les salariés sont heureux et épanouis par leur travail…Utopiste ? Pas si sûr ! Aujourd’hui, l’humain redevient un élément fondamental au coeur de la stratégie des entreprises.

Être heureux au travail rendrait plus productif

D’après une étude menée par le département d’économie de l’Université de Warxick au Royaume Uni, plus le salarié est heureux, plus il est productif. Les résultats de cette étude montrent notamment que le fait d’être satisfait et épanoui dans son travail augmente la productivité de près de 12 %.

Pour mener à bien cette étude, 700 participants, divisés en plusieurs groupes, se sont livrés à quelques expériences. Il a tout d’abord été demandé au premier groupe de se replonger dans des mauvais souvenirs et de se remémorer des moments tristes de leur vie, des deuils récents… pour bien plomber l’ambiance ! Pendant qu’un groupe s’est vu offrir du chocolat, des fruits, et un autre groupe le visionnage d’un clip comique… La totalité des participants a ensuite été soumise à des tests chronométrés de maths. Résultat : ceux qui avaient pu manger du chocolat et regarder le clip comique ont répondu plus vite et plus justement (environ 10 à 12% de meilleures réponses que les autres).

À LIRE AUSSI :  Lego Titanic : mon avis sur ce lego

Après un Burn out, Laurence Vanhée, DRH, se concentre sur le bien-être au travail

L’une des premières personnes à s’intéresser à cette nouvelle forme de management bienveillant est Laurence Vanhée. Et ce n’est pas un hasard que Laurence se soit autoproclamée “Chief Happiness Officer” mais plutôt “une question de survie” explique t-elle. En pleine carrière exponentielle, Laurence a été victime d’un burn out.

Elle est restée 11 mois chez elle et s’est interrogée sur les raisons de cet épuisement. À partir de ce moment là, Laurence s’est fait la promesse de ne plus jamais être malheureuse au travail. Chief Happiness Officer au sein de la sécurité sociale belge, elle a obtenu des résultats spectaculaires : démissions en forte baisse (-75%), diminution du taux d’absentéisme (-26%), sur-augmentation des candidatures spontanées (+500% par an) et amélioration de la productivité (20%). Nommée DRH de l’année 2012, Laurence a su convaincre les dirigeants que le management par le plaisir représentait l’avenir. Elle les accompagne désormais grâce à son cabinet “Happyformance » .

>> Interview de Laurence Vanhée sur la performance durable grâce au bonheur au travail

Quelles solutions ?

Voici quelques pistes qui contribuent à augmenter le bonheur au travail :

  • Cultiver de la confiance
  • Offrir de la liberté et de l’autonomie au salarié
  • De la simplicité : le management doit devenir un soutient, une bienveillance
  • Miser sur la bienveillance : le manager doit davantage écouter, parler, comprendre
  • Offrir des challenges personnels aux employés
  • Donner du feedback aux salariés
  • Etre connecté dans et hors de l’organisation
De nos jours, le management directif ne fait plus recette. Le style autoritaire et archaïque ravit principalement les petits chefs et/ou les amateurs de la pointeuse…alors qu’aujourd’hui, les salariés n’attendent plus que jamais un management participatif.
Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet
[amazonjs asin=”2874033146″ locale=”FR” title=”Happy RH. Le bonheur au travail. Rentable et durable”]

Laisser un commentaire