Protégez-vous contre COVID-19, la grippe et la bronchiolite : conseils et précautions

Alors que la saison hivernale s’annonce rude, les professionnels de santé sont à l’affût des différents virus qui peuvent toucher la population. Les indicateurs sont au rouge, et le nombre d’hospitalisations en raison de la grippe a augmenté de 117% en une semaine. La grippe semble ainsi toucher toutes les populations et toutes les régions de l’Hexagone, même si le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint. En parallèle, le virus respiratoire syncytial, qui est le principal responsable des bronchiolites des nourrissons, a connu un pic, et les passages aux urgences et hospitalisations sont en baisse. Cependant, le nombre d’hospitalisations reste très élevé et les experts appellent à protéger les bébés. De plus, l’arrivée du Covid-19 vient s’ajouter à la situation et place les hôpitaux en surtension. Les professionnels de santé sont ainsi à l’écoute pour protéger la population et lutter contre ces virus.

La grippe : une menace grandissante

Les indicateurs de la grippe ont viré au rouge, avec 117% d’augmentation des hospitalisations après un passage aux urgences en une semaine, selon le bulletin de l’Agence nationale de santé publique. Bien que touchant tous les âges et régions de l’Hexagone, le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans admises en réanimation pour des cas graves est plus élevé. De plus, le virus respiratoire syncytial (VRS) est en baisse, mais des passages aux urgences et hospitalisations à un niveau élevé sont encore à prévoir dans tout le pays. Quant à la grippe, le pic n’est pas encore atteint et l’épidémie continue de se propager à un niveau élevé. Ces trois virus respiratoires causent une surtension des hôpitaux, en plus de la perte d’efficacité des traitements préventifs pour certains immunodéprimés et des faibles niveaux de vaccination contre le Covid-19 et la grippe dans des populations à risque.

À LIRE AUSSI :  Guide ultime pour réussir un noeud de cravate parfait
Covid, bronchiolite, grippe : la semaine « de tous les dangers » à l’hôpital

Circulation conjointe des virus respiratoires

En hiver, une grande variété de virus respiratoires est responsable des rhumes, des rhinopharyngites, des grippes saisonnières, des bronchites et des bronchiolites chez l’enfant. Avec l’arrivée de la COVID-19 en 2020, la circulation de ces virus respiratoires est très préoccupante car elle peut entraîner des conséquences cliniques importantes sur les systèmes de soins, en particulier les hôpitaux. La dynamique pandémique est d’ailleurs assez différente des années précédentes qui étaient caractérisées par une succession des virus respiratoires. Par conséquent, Santé publique France intensifie la surveillance épidémiologique et recommande de respecter des mesures de prévention.

Surveillance accrue pendant l’hiver

Santé publique France analyse les données de surveillance de la Covid-19 et des virus hivernaux issues de ses réseaux de partenaires afin de surveiller, d’être vigilant et d’alerter sur les épidémies saisonnières. La surveillance des épidémies hivernales s’étend d’octobre à mi-avril en France métropolitaine et permet de détecter le début de l’épidémie, de suivre son évolution et d’estimer son impact sur la communauté et les structures de soins. Les résultats de cette analyse sont publiés chaque semaine sous forme de bulletins épidémiologiques nationaux et régionaux pour les virus Bronchiolite, Grippe et Covid-19. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site de Santé publique France, affichant l’évolution en direct en France et dans le Monde.

Comment prévenir la propagation des infections ?

Pour éviter la propagation des virus responsables de la bronchiolite, de la grippe et du Covid-19, Santé publique France recommande de respecter les gestes barrières : porter un masque en présence des personnes vulnérables et en cas de promiscuité, se saluer sans se toucher, se laver les mains fréquemment, aérer les pièces et tousser et éternuer dans son coude. Ces virus se transmettent par des gouttelettes (émises par la toux, les éternuements ou les postillons) ou par le contact direct des mains ou des objets contaminés par une personne malade.

À LIRE AUSSI :  Comment débuter avec l'affiliation en 2023?

La bronchiolite chez les nourissons

Voici, à titre d’information, une vidéo traitant de la bronchiolite réalisée par un pédiatre des urgences pédiatriques du CHU de Clermont-Ferrand. le pédiatre apporte de nombreux conseils aux parents concernant le virus.

A travers cette vidéo, on vous explique :

  • Comment détecter la bronchiolite
  • Comment se transmet-elle ?
  • Comment l’éviter ?
  • Comment nettoyer le nez de votre enfant ?
  • Quels sont les signes à surveiller ?

En conclusion, il est important de suivre les consignes de Santé publique France pour limiter la propagation des virus respiratoires, notamment la grippe, la bronchiolite et le Covid-19, en adoptant des gestes barrières simples mais efficaces. Il est essentiel de se protéger et de protéger les personnes vulnérables en respectant ces consignes, afin de prévenir la propagation de ces virus dans les mois à venir.

Laisser un commentaire