Comprendre et gérer la gastroentérite chez les adultes

La gastroentérite est une inflammation de la muqueuse du tractus digestif causant des troubles intestinaux tels que la diarrhée, les douleurs abdominales et les vomissements. Cet article se penche sur les différentes formes de gastroentérite chez l’adulte, leurs modes de transmission et leur prise en charge.

Les différents types de gastroentérite chez l’adulte

La gastroentérite aiguë est une infection gastro-intestinale provoquée par divers virus, bactéries ou parasites. En fonction de l’agent infectieux en cause, on distingue trois principaux types de gastroentérite :

  • Gastroentérite virale : c’est la forme la plus fréquente, résultant généralement d’une infection par des rotavirus, norovirus ou astrovirus.
  • Gastroentérite bactérienne : elle est moins courante et souvent liée à un séjour dans un pays aux normes d’hygiène moins strictes, comme la turista (diarrhée du voyageur) causée notamment par Escherichia coli, Salmonella enterica ou Shigella dysenteriae.
  • Gastroentérite parasitaire : elle est en général contractée lors de voyages et concerne principalement des parasites tels que Giardia intestinalis ou Entamoeba histolytica.
Comment faire la différence entre gastro-entérite ou intoxication alimentaire ?

Identifier les symptômes de la gastroentérite

La gastroentérite se manifeste par l’apparition soudaine de diarrhée aiguë, définie par une augmentation de la fréquence des selles (plus de trois mouvements intestinaux en 24 heures) et un changement de leur consistance (selles molles ou liquides). Cela peut être accompagné d’une légère fièvre et, parfois, de sang rouge dans les selles.

À LIRE AUSSI :  Naviguer dans la Procédure de Divorce : Étapes et Considérations

Lorsque les émissions anales contiennent du mucus et du sang séparés des selles, on parle de syndrome dysentérique, qui représente une forme plus sévère de gastroentérite.

Autres causes possibles de diarrhée

Si la gastroentérite est une cause fréquente de diarrhée aiguë, il convient de noter que celle-ci peut également résulter d’autres facteurs non infectieux, comme une intoxication alimentaire due à la consommation d’aliments contaminés. D’autres pathologies telles que la maladie inflammatoire de l’intestin, le syndrome du côlon irritable ou la maladie cœliaque pourraient également provoquer des perturbations intestinales similaires, nécessitant un traitement spécifique.

Comment se transmet la gastroentérite ?

Les virus, bactéries et parasites responsables de la gastroentérite sont transmis via plusieurs modes :

  • Contact direct : entre une personne infectée et une autre personne, par exemple en serrant la main ou en touchant des objets contaminés.
  • Voie alimentaire : en consommant des aliments contaminés par des microbes, comme de la viande mal cuite ou des légumes non lavés.
  • Voie hydrique : en buvant de l’eau souillée par des particules fécales infectées, ce qui est fréquent dans certains pays aux normes d’hygiène moins rigoureuses.

La gastroentérite est favorisée par la vie en collectivité et la restauration collective, expliquant la survenue d’épidémies importantes, notamment pour les gastroentérites virales.

Prise en charge de la gastroentérite chez l’adulte

Le traitement dépend du type de gastroentérite ainsi que de sa gravité :

  • La gastroentérite virale se résorbe généralement en moins de trois jours sans traitement spécifique. Il est toutefois important de bien s’hydrater pour compenser les pertes liquidiennes liées à la diarrhée et aux vomissements.
  • Les infections bactériennes ou parasitaires nécessitent souvent un traitement antibiotique ou antiparasitaire prescrit par un professionnel de santé. Dans ce cas, il est possible qu’il faille attendre une à deux semaines avant que la situation ne revienne à la normale.
À LIRE AUSSI :  Dans quoi investir en 2024 : Les options d'investissement les plus prometteuses

Il est crucial de rester vigilant face aux complications potentielles, telles que la déshydratation, surtout chez les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques. En cas de signes de déshydratation (tels que la soif intense, une faiblesse inhabituelle ou des étourdissements), il est recommandé de consulter rapidement un médecin.

En conclusion, la gastroentérite chez l’adulte peut engendrer des troubles intestinaux désagréables nécessitant une prise en charge adaptée. Une bonne hygiène personnelle, le nettoyage fréquent des surfaces contaminées et une attention particulière portée à la qualité des aliments et de l’eau consommés peuvent permettre de réduire les risques d’infection.

Laisser un commentaire