Jusqu’à quel âge faut-il donner du lait infantile à bébé ? Tout savoir en 2024

L’introduction des aliments solides entre 4 et 6 mois permet aux bébés de découvrir de nouvelles saveurs, mais leurs besoins nutritionnels sont encore largement comblés par le lait. Dans cet article, nous évoquerons pourquoi l’utilisation des laits infantiles est recommandée pour les enfants âgés de 6 mois à 3 ans et comment ils contribuent à leur croissance.

Pourquoi les laits infantiles sont-ils essentiels à partir de 6 mois ?

Jusqu’à 6 mois, le lait maternel couvre tous les besoins nutritionnels du bébé. Après cette période, le lait seul ne suffit plus et une alimentation diversifiée doit être mise en place progressivement. Toutefois, les laits infantiles restent un élément central de leur régime alimentaire jusqu’à 3 ans, car ils répondent parfaitement à leurs besoins spécifiques.

Au début de la diversification, le lait doit rester la base de l’alimentation du nourrisson : au moins 500 ml par jour. Ainsi, vers 8-12 mois, vous pourrez proposer à votre bébé quatre repas par jour, dont deux repas diversifiés et deux biberons de lait infantile. Il est important de noter que lorsque votre bébé consomme un repas complet diversifié par jour, vous pouvez passer à un lait de suite (deuxième âge).

Besoins en lait durant la deuxième phase de diversification

Dans cette période, les bébés ont encore besoin de lait : au minimum 500 ml de lait de suite par jour jusqu’à l’âge d’un an. Les produits laitiers donnés occasionnellement peuvent être inclus dans l’évaluation de l’apport quotidien en lait. Il est essentiel de #noter que votre enfant ne mangera pas comme un adulte avant l’âge de trois ans. Ainsi, il faut veiller à ce que ses apports en sel et protéines demeurent faibles pour préserver ses reins. Actuellement, mon enfant est âgé de 13 mois et je lui donne le lait picot leclerc 3ème âge. J’ai choisi picot depuis sa naissance et j’en suis très contente.

À LIRE AUSSI :  Comment impliquer les parents dans la vie de la crèche

Les avantages des laits infantiles

Aujourd’hui, le lait demi-écrémé remplace rapidement les laits infantiles : près de 40% des enfants français âgés de 6 mois à 3 ans ne consomment pas de laits infantiles en raison de leur coût élevé ou de l’ignorance de leurs parents quant à leurs bénéfices. Les laits infantiles répondent aux besoins spécifiques des enfants et offrent plusieurs avantages :

  • Ils contiennent des niveaux adaptés de vitamines et minéraux nécessaires à leur croissance.
  • Ils sont conçus pour faciliter la digestion de l’enfant.
  • Ils sont généralement enrichis en nutriments essentiels, tels que le fer, le calcium et la vitamine D.
  • Ils permettent d’abaisser l’apport en protéines et en sel, bénéfique pour prévenir les problèmes rénaux.

La composition des laits infantiles

Il faut tout d’abord rappeler que les bébés ne doivent pas consommer de lait de vache avant l’âge d’un an. Ce lait n’est pas adapté à leurs besoins nutritionnels et pourrait provoquer des problèmes digestifs ou des carences. D’où l’importance de privilégier les laits premier âge ou deuxième âge qui présentent des niveaux faibles en protéines et minéraux, plus appropriés pour leur croissance.

Le rôle des laits de croissance (troisième âge) dans l’alimentation des enfants entre 1 et 3 ans

À partir de un an, lorsque les enfants commencent à manger une alimentation variée, il peut être tentant de penser que les laits infantiles ne sont plus nécessaires. Toutefois, les besoins nutritionnels des enfants de moins de trois ans restent très spécifiques et diffèrent des besoins des enfants plus âgés.

Les laits de croissance répondent aux besoins spécifiques des enfants :

  • Besoins en fer, calcium et vitamine D pour soutenir leur croissance.
  • Apport réduit en protéines et sodium pour préserver la santé de leurs reins.
  • Aide à réduire le risque de surcharge en protéines et des conséquences néfastes associées.
À LIRE AUSSI :  Combien de parrain et marraine peut-on avoir ?

Pensez donc à continuer à donner du lait infantile à votre enfant jusqu’à l’âge de 3 ans, en adaptant ses besoins à son alimentation diversifiée et à sa croissance. Pour un conseil personnalisé selon les particularités de votre enfant, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Laisser un commentaire