Calendrier de grossesse

Calendrier de grossesse

La santé d’une femme est préoccupante lorsqu’elle porte un enfant. Il est essentiel pour vous et votre bébé de bien suivre votre gestation. Il faut établir un calendrier de grossesse pour déterminer la date d’accouchement, et noter les examens de suivi.  

Comment calculer le début de grossesse ?

Le début de grossesse est calculé à partir de la fécondation de l’ovule. En théorie, un cycle menstruel dure 28 jours. À ce titre, le premier jour du cycle est équivalent à celui de vos règles. Au milieu du cycle, au 14ᵉ jour, il y a l’ovulation. C’est à ce moment que vous pouvez tomber enceinte. Toutefois, en pratique, il est possible que les dates varient de plus ou moins quelques jours. Si votre cycle dure moins longtemps, comme 25 jours par exemple, la fécondation se déroule le 11ᵉ jour. Vous calculez comme suit : le nombre de jours pour votre cycle menstruel, moins 14 jours, ce qui donne 11.

Pour un cycle régulier, il est plus simple de calculer le début de votre grossesse. Si vous avez un cycle irrégulier, vous devez vous fier à l’échographie de datation. Cependant, elle représente 4 jours de marge d’incertitude.

Quelle est la différence entre semaines de grossesse et semaines d’aménorrhée ?

Pour établir votre calendrier de grossesse, vous pouvez choisir entre : compter en semaine d’aménorrhée (SA) ou en semaine de grossesse (SG). Cette dernière commence après la fécondation, l’œuf fécondé donne naissance à l’embryon. Il y a ensuite la nidation qui correspond au moment où ce dernier s’implante dans la muqueuse utérine. La première semaine de grossesse désigne celle de la date présumée de fécondation.

D’autre part, il y a la semaine d’aménorrhée. Ce mot signifie l’absence de règles. Elle est calculée en se basant sur la date des dernières règles. Ce mode de calcul est celui utilisé par les professionnels de santé. Ainsi, 1 SA est égale à 1 semaine après les dernières règles.

Les notions sur les mois de grossesse, SA et SG

La grossesse se déroule en 9 mois. Elle est divisée en trois trimestres. Pour chaque mois, voici l’équivalent en semaines d’aménorrhée et semaines de grossesse :

  • 1 mois : correspond à 1 et 4 semaines de SG et 3 à 6 semaines de SA ;
  • 2 mois : vous êtes à 5 à 8 semaines de SG et à 7 à 10 semaines SA ;
  • 3 mois : signifie 9 à 13 semaines de SG, équivalent à 11 à 15 semaines de SA.

Le dernier trimestre désigne la fin de grossesse. Il se termine à 39 SG et à 40 ou 41 SA. En général, une femme peut accoucher à 40 SA.

Comment calculer la date d’accouchement ?

Le professionnel de santé se charge de calculer la DPA, la date prévue d’accouchement. En général, il ne s’agit que d’une date théorique. 95 % des femmes accouchent à ce moment, mais il existe des exceptions. Cette date est calculée soit à partir de la date du début des dernières règles, soit celle de la conception. Cette dernière est souvent difficile à déterminer. Cependant, si vous avez réalisé des tests d’ovulation pour la conception ou une courbe de température, elle peut être exacte. Pour le calcul, prenez la date de conception, par exemple le 15 janvier et vous y ajoutez 9 mois. 

Vous avez aussi la possibilité de la déterminer en additionnant 288 jours à la date de vos dernières règles. Cette technique se différencie du premier. En France, il faut compter 41 semaines de grossesse.

Prévoir les consultations et les démarches administratives en avançant dans le calendrier

Les examens médicaux

Pour le suivi de grossesse, la femme enceinte doit effectuer plusieurs visites médicales. Le premier examen médical se tient à la fin du premier trimestre. Il faut prendre rendez-vous dans une maternité et contacter votre gynécologue. Il faut également faire une analyse d’urine afin de détecter un éventuel diabète gestationnel. Le médecin examine aussi le col de l’utérus. Au cours des prochaines visites, vous ferez des échographies pour voir le développement du fœtus.

Les démarches administratives

L’étape la plus importante doit être effectuée après votre premier examen prénatal. Vous allez réaliser une déclaration de grossesse auprès de l’assurance-maladie. Ensuite, il faudra vous inscrire à une maternité pour l’accouchement. Si vous êtes employée dans une entreprise, selon votre DPA, vous pouvez prévoir votre demande de congé. Pour un premier enfant, le congé de maternité est de 6 semaines avant et 10 semaines après l’accouchement. Si vous attendez des jumeaux, vous obtiendrez 12 semaines avant et 22 semaines après.

Pour découvrir tous mes autres articles sur la grossesse, rendez-vous sur le blog !

Laisser un commentaire